top of page

Edito du bulletin paroissial de novembre

Ne le voyez-vous pas ? Les acteurs du quotidien de la paroisse, (nous ne les remercierons jamais assez) le mesurent petit à petit, la paroisse Sacré Cœur de la Roche Sur Yon en Pays Yonnais devient une réalité. L’équipe pastorale souhaite vous en communiquer quelques aspects de cette mise en œuvre pour que nous soyons tous parties prenantes et acteurs de cette paroisse en croissance qui veut s’adresser à tous et ainsi devenir missionnaire.


En direction des familles et des enfants :


Nous avons réfléchi à l’éveil à la foi. Des propositions se vivent déjà sur nos 4 anciennes paroisses. Une rencontre de tous celles et ceux qui en sont à l’initiative est prévue pour un partage d’expériences. Une proposition commune dans un premier temps sera faite le dimanche 4 décembre durant la messe en Famille à 11h au Sacré Cœur. Un temps d’éveil à la foi aura lieu à la salle Jean XXIII (à proximité de l’église) pendant la messe.


Pour grandir dans la vie spirituelle :


Aux côtés de la diaconie, du service de la fraternité et de l'engagement dans la société, aux côtés de l'accueil et de l'annonce de la Parole de Dieu, la prière prend une place essentielle, dans la vie de la nouvelle paroisse du Sacré Cœur de la Roche sur Yon en pays Yonnais. Depuis septembre, la messe est célébrée le jeudi soir à 18h30 à l'église du Sacré Cœur de la Roche sur Yon. Découvrez, pour aller au cœur de notre foi, la nouvelle proposition du jeudi soir.


Vers un nouveau conseil de paroisse :


Nous allons inviter les membres des anciens conseils de paroisse à se retrouver le jeudi 24 novembre pour écouter le ressenti, les défis et les questions des personnes : sur la mise en place de la nouvelle paroisse, sur la composition d’un nouveau conseil de paroisse, sur la mise en place des Communautés Ecclésiales de Proximité sur l’ensemble de cette grande paroisse.


Vers l’ajustement des horaires de messes :


Nous allons continuer d’expérimenter les horaires mis en place depuis septembre. Il nous faut nous donner du temps dans la réflexion sur les horaires de messes, peut-être jusqu’à l’été, afin d’avoir une visée pastorale globale : dans la proximité, avoir des communautés rassemblées et vivantes, accueillir et donner la place aux jeunes parents et familles, réfléchir à la mise en place des « assemblées de prière »...


Vers l’optimisation de l’utilisation des bâtiments :


Les conseils économiques de nos 4 paroisses ont fait une visite de toutes les églises, des presbytères, et des salles paroissiales pour mesurer le potentiel mais aussi les questions qui se posent sur l’utilisation et la pérennité des nombreux lieux que nous avons.



Il y a bien d’autres chantiers à ouvrir pour que notre paroisse devienne réalité et soit ainsi au service des personnes vivant sur ce territoire. Tout en organisant et en s’organisant, n’oublions pas l’essentiel, vivre l’esprit de l’Evangile dans ce que nous mettons en œuvre. C’est bien la bonne nouvelle des Béatitudes que nous allons célébrée à la Toussaint, qui doit être vécue et annoncée au cœur de notre monde.

« Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux. »


Nicolas Pasquiet, curé in solidum avec Bernard Lucas

40 vues0 commentaire
bottom of page